Stigmates? MèRE DE DIEU ET EPOUSE DU SAINT ESPRIT? CELUI QUI MANGE MA CHAIR ET BOIT MON SANG: YECHOUA N'A JAMAIS DIT CELA! PIERRE ET PAUL

 

Commentaires personnels : C'est Jésus Christ, qui est donné en sacrifice. Sacrifice annoncé dans l'Ancien Testament. L'Agneau de Dieu. Dieu ne demande à personne d'autres de faire le sacrifice de sa vie. Par contre, le diable et ses démons peuvent souffler à d'autres personnes de vous faire violence pour vos convictions spirituelles. Mais jamais Dieu ne vous demandera de vous faire violence physiquement !! Cela est écrit clairement dans le Nouveau Testament!

Expliqué www.noula.e-monsite.com à partir des versets bibliques ! Jésus Christ par Son Sacrifice nous a racheté du péché originel, et par notre foi en Lui, tous nos péchés nous sont pardonnés, au moment où nous nous baptisons. Une fois. Après, si nous continuons à commettre de grands péchés, non. Ainsi, en était-il aussi dans l'Ancien Testament. Cfr www.noula.e-monsite.com les explications et à partir de l'Ancien Testament et à partir du Nouveau Testament. Le Sang précieux de Jésus Christ versé pour sceller la Nouvelle Alliance de Dieu avec l'Humanité, le grand Israël. Personne d'autre ne peut accomplir ce sacrifice, et Dieu et le Christ ne le demandent jamais. Ce serait un non sens !!

Mais le diable et ses démons, cherchent et trouvent !!! Il faut savoir discerner les Ecritures ! Il faut prier Dieu pour recevoir la Sagesse et le Discernement, et tout ce dont nous avons besoin. Dans les Ecritures, les limites sont bien mentionnées. Pas au-delà, car vite le diable s'en sert pour nous faire trébucher dans la Loi de Dieu et Sa Parole. Car finalement, c'est cela le Vrai Enjeu. Nous faire enfreindre les Lois de Dieu, et nous détourner de Dieu. Et faire enrager Dieu parce que les hommes le vénèrent lui dans la Maison de Dieu. Et sa statue est dans le lieu saint. L'horreur abominable !

Mais, si l'Esprit Saint de Dieu n'est pas auprès de nous, il est difficile de comprendre clairement, cela il nous faut l'admettre.  Et surtout, ne jamais s'éloigner de la Parole de Dieu, bien garder la saine doctrine. Jésus Christ accomplissait les prophéties données dans l'Ancien Testament.

Jésus Christ demanda à Dieu, si cette coupe pouvait lui être épargnée, mais qu'il en soit fait sela la Volonté de Dieu et non la sienne. Jamais Jésus Christ ne demanderait cela à une personne !!

Cela fait 20 ans, que Dieu et Jésus Christ et Marie sont auprès de moi par la parole que j'entends, et je peux témoigner que Dieu et Jésus et Marie, sont très respectueux, affectueux, encourageants, remplis de mots gentils et n'exigent jamais rien, y compris quand Dieu me demande de faire quelque chose. Jamais, Dieu n'utilise J'exige, ou Je veux. Dieu m'a toujours laissé mon libre arbitre pour tout. Le mot que Dieu utilise quand Il souhaite quelque chose, est J'aimerais .... et toujours dans le cadre de la Bible, et toujours pour aider les autres à aimer Dieu, Le glorifier, à aimer Jésus Christ et à aimer et avoir du respect envers Toute la Hiérarchie Céleste et tous les hommes de Dieu. Ceux qui sont morts et ceux qui sont nos contemporains.

Ma mission est de donner l'envie à l'Humanité de s'élever sprituellement et à revenir à Dieu, notre Dieu, Notre Créateur. Et à faire connaître le Messie Jésus, et Son Oeuvre. Par la Sainte Bible.

J'ai reçu beaucoup d'épreuves mais non pas par Dieu, mais par les forces des ténèbres qui me donnent des tristesses à travers d'autres personnes. Pas des attaques directes. Toujours à travers d'autres personnes. Soit qu'elles ne m'apprécient pas, soit qu'elles ne me croient pas.

Et surtout, dans mon proche entourage, là où cela fait très mal, parce que nous aimons énormément ces personnes, et quand les ténèbres leurs soufflent des méchancetés à mon encontre. Cela, je le reconnais me fait mal. parfois très mal.

Mais je protège mon coeur, je sais que c'est eux à travers ces personnes. Pour cela, je suis dans le désert. Mais, je vis dans le monde, j'ai des ami(e)s, j'ai mes enfants, j'ai mon travail en dehors de la mission que Dieu m'a confiée. Je marche, je ris, je regarde la télé, je lis un livre, je vais au ciné, j'apprécie un bon repas, j'aime la cuisine chinoise, et thaïlandaise, et le reste aussi, etc. J'aime beaucoup l'humour, il y a un temps pour rire, un temps pour parler sérieusement.

Mais, il est vrai que j'ai moins de besoins de m'acheter tout le temps toutes sortes de choses ! Il est vrai que je suis heureuse de l'honneur que Dieu m'a fait et me fait d'accomplir cette mission spirituelle.

Moi-même, je m'abreuve à tout ce que Dieu nous donne. Je le reçois en même temps que vous quand j'écris. C'est une énorme joie spirituelle que Dieu soit auprès de nous, l'Esprit Saint de Dieu vivifie toute chose et réveille les Ecrits et la Parole de Dieu. La joie intérieure est un fruit de l'Esprit Saint. Le Saint Esprit de Dieu nous guide pour annoncer la Bonne Nouvelle aux autres et plus particulièrment à ceux qui ne connaissent pas Dieu, et le Messie Jésus et La Parole de Dieu.

D'ailleurs, personne dans pas mal de connaissances ne savent que Dieu m'a confié cette mission. Ce n'est pas de savoir la mission qui est importante pour elles, mais c'est plutôt le fait de dire je crois en Dieu, j'attends Jésus, ces évènements autour de nous annoncent le Retour du Messie, et ces évènements sont l'accomplissement des prophéties. J'évite de parler de ma mission. C'est plus facile. Jamais personne ne peut soupçonner le travail spirituel que j'accomplis pour Dieu, Jésus  et pour le Peuple de Dieu.

Le désert signifie que Dieu m'a mis à l'abri par l'anonymat et par mon silence autour de moi sur le travail spirituel.

Autrement, je suis une bonne vivante, et j'aime la vie, Dieu demande avec la Nouvelle Alliance que le Culte que nous Lui rendons, est de transformer notre personne en une personne spirituelle. En nous éloignant du mal et en recherchant le bien. Etre le sel du monde, en toute simplicité, être honnête, et les vertus et ne jamais se laisser aller à de grands péchés qui nous sont interdits. Les petits péchés, il nous faut les éliminer petit à petit. Tout cela est longuement expliqué dans www.noula.e-monsite.com, Livre Ouvert pour la Préparation du Peuple de Dieu. Ce Livre Ouvert est le trait d'union entre l'Ancien Testament et le Nouveau Testament.

Et j'aime beaucoup Dieu, et Jésus  et Marie, et toute la Hiérachie Céleste, et j'ai beaucoup d'admiration pour les saints qui ont donné leur vie pour leur croyance en Dieu. Parce que les forces des ténèbres utilisaient les autres pour les martyriser. Ce n'est pas Dieu qui a crucifié Jésus, c'est les forces des ténèbres qui ont utilisé des hommes !!! Mais, Dieu le savait comme nous pouvons le constater au travers des prophéties données par Dieu à ses prophètes concernant, par exemple, le futur de l'Humanité. Les prophéties qui s'accompliraient.

Si cela dépend de nous, Dieu nous demande de nous éloigner, rien d'autre. L'Evangile de Jésus  le dit clairement, s'éloigner si les autres ne vous croient pas quand vous témoignez de votre foi en Dieu, et que vous croyez au Messie Jésus qu'il sait fait homme, qu'il a été crucifié et qu'au 3ème jour, Dieu l'a ressuscité. C'est leur droit, c'est Le Libre Arbitre que Dieu a accordé à tous les hommes.

Les miracles bien évidemment que Dieu en accorde. Nous pouvons avoir la vision de Jésus, de Marie, de saints, d'archanges, mais Dieu nous demande dans Sa Parole de bien discerner ce qu'ils nous disent et ce qu'ils nous demandent. Cela doit toujours être dans les Limites que Dieu a données dans Sa Parole. Ancien Testament et Nouveau Testament. Les hommes spirituels reconnaissent les fruits de Celui qui vous parle. Et les explications de la saine doctrine et de la Parole de Dieu aussi.

 

 

 Les stigmates sont les traces des plaies infligées à Jésus-Christ au cours de sa crucifixion, selon le Nouveau Testament.

 

 

 

La couronne d'épines, la plaie de la main droite et la plaie sur le flanc de Jésus
Histoire
Giotto, Les Stigmates de François d'Assise
 

Le premier des stigmatisés est François d'Assise. Plusieurs peintres le montrent séjournant sur le mont Alverne (La Verna ?) en

1224, voyant un séraphin à six ailes flottant dans les airs dont le corps est fixé à une croix, comme le Christ. Selon la tradition franciscaine, une fois la vision disparue, François d'Assise aurait constaté l'apparition sur son propre corps de marques semblables à celles qui furent faites à Jésus, marques qui seraient restées indélébiles mais qu'il n'a jamais révélées de son vivant. Son corps fut ainsi porteur de deux stigmates qui n'auraient été découverts qu'après sa mort.

Une procédure de reconnaissance a été ouverte concernant Padre Pio lors de sa canonisation ; d'autres ont également été béatifiés ou canonisés, comme sainte Rita, saint Jean de Dieu, Marie de l'Incarnation, Anna Katharina Emmerick, Veronica Giuliani, ou Gemma Galgani sans que l'Église les reconnaisse pour stigmatisés.

Histoire

http://www.google.be/imgres?imgurl=http://www.ac-emmerich.fr/ther_neumann_stigmates.jpg&imgrefurl=http://www.parapsyko.com/stigmates.php&h=259&w=389&sz=13&tbnid=udUWmH-otOZlAM:&tbnh=82&tbnw=123&prev=/images%3Fq%3Dstigmates&zoom=1&q=stigmates&hl=fr&usg=__v2KTJ6H7V-ZnP3rgzNmblIV2PVI=&sa=X&ei=Drr3TJ29G46DhQfOvJ3GDw&ved=0CCwQ9QEwAg

Le plus célèbre des stigmatisés est François d'Assise qu'on représente, séjournant sur le mont Alverne (La Verna ?) en 1224, voyant un séraphin à six ailes flottant dans les airs dont le corps était fixé à une croix, comme celui du Christ. Toujours dans l'iconographie franciscaine une fois la vision disparue, François d'Assise aurait constaté la naissance sur son propre corps de marques identiques à celles qui furent faites à Jésus, marques qui demeurèrent inaltérables (mais qu'il n'a jamais révélées de son vivant). Son corps fut ainsi porteur de deux stigmates qui, selon les versions, n'auraient été découverts qu'après sa mort.

Également, les stigmates sont fréquemment interprétés selon l'idée de «souffrances réparatrices» : dans ce cadre de pensée, la personne stigmatisée est vue comme compensant pour le manque d'amour que les hommes témoignent envers Dieu en acceptant de subir volontairement les mêmes tourments que ceux ressentis par le Christ sur sa croix. Selon la sotériologie catholique respectant les traditions, l'humanité a été racquise parce que le Christ a posé un acte d'amour de Dieu parfait en acceptant de vivre la passion malgré la souffrance que cela impliquait (un tel acte témoignait de son obéissance indéfectible à la volonté de son Père). D'une manière analogue, le stigmatisé contribue au salut de ses frères en témoignant de son amour de Dieu et de son attachement à sa volonté en acceptant par obéissance des souffrances identiques.

Du côté de ceux qui nient l'origine divine des stigmates, certains (en particulier les protestants, qui rejettent la théorie catholique du mérite) ont tendance à leur assigner une origine démoniaque.

L'Église catholique n'a reconnu comme stigmatisés que François d'Assise et Catherine de Sienne.

On peut citer d'autres personnes, non reconnues par l'Église, ni comme saintes ni comme stigmatisées, entre autres Thérèse Neumann ou Marthe Robin, pour lesquelles une demande de béatification a été déposée auprès du Vatican depuis plusieurs années.

Saint François d'Assise (San Francesco d'Assisi, né Giovanni di Pietro Bernardone) (entre 1181 et 1182[1]3 octobre 1226), est un religieux catholique italien, fondateur de l'ordre des frères mineurs (o.f.m., couramment appelé ordre franciscain) caractérisé par la prière, la pauvreté, l'évangélisation et le respect de la Création. Il est canonisé en 1228 déjà par le pape Grégoire IX. Il est fêté le 4 octobre dans le calendrier liturgique catholique.

Certains textes ont été éliminés des éditions récentes du fait de leur degré d'authenticité trop faible. Ainsi la célèbre Prière pour la paix, appelée aussi Prière simple ou encore Prière de saint François, ne fait partie d‘aucune collection manuscrite. La trace la plus ancienne de ce texte ne remonte pas avant 1913. La prière fut imprimée au dos d’une image pieuse représentant saint François. Ce n’est qu’à partir de 1936 qu’on l’attribua à l’Assisiate. Son succès mondial est dû au sénateur américain Tom Connally qui en fit lecture en 1945 à la tribune de la conférence de San Francisco qui verra naître l'ONU, la ville de San Francisco ayant été placée dès sa création par les Espagnols sous le patronage du saint. D’autres prières, autrefois fameuses, ont récemment perdu du crédit auprès des chercheurs et ont disparu des éditions critiques des écrits de François.

http://www.franciscain.org/pages/sa_vie.html

Après la venue d'une douzaine de frères, François, avec sa troupe, alla se présenter au pape pour demander l'approbation de son genre de vie. Plus tard, il rencontra saint Dominique à l'occasion du 4e Concile du Latran, où il fut très impressionné par les paroles du Pape, invitant à la pénitence en se plaçant sous le signe de la Croix et du Tau.

 

http://prophetesetmystiques.blogspot.com/search/label/SAINT%20FRANCOIS%20D%27ASSISE

Ayant convoqué ses frères peu de temps avant de mourir (1226) il les a avertis des tribulations futures , disant: “Mes frères agissez avec force, ayez de la fermeté et soyez dans l’attente du Seigneur. Une grande époque de tribulations et d’affliction dans laquelle de grands périls et des embarras(1) temporels et spirituels pleuvront, la charité d’un grand nombre se refroidira et l’iniquité des méchants surabondera. Le pouvoir des démons sera plus grand que d’ordinaire, la pureté immaculée de notre congrégation religieuse et des autres sera flétrie, au point que très peu parmi les chrétiens voudront obéir au vrai Souverain Pontife(2) et à l’Eglise Romaine avec un cœur sincère et une charité parfaite.

 

Au moment décisif de cette crise, un personnage non canoniquement élu, élevé à la Papauté, s’efforcera avec adresse de communiquer à beaucoup le poison mortel de son erreur. Alors les scandales se multiplieront, notre congrégation religieuse sera divisée, plusieurs parmi les autres seront complètement détruites, parce que leurs membres ne s’opposeront pas mais consentiront à l’erreur. Il y aura tant et de telles opinions et divisions dans le peuple, et chez les religieux et chez les clercs que si ces jours mauvais n’étaient abrégés, comme l’annonce l’Evangile, même les élus tomberaient dans l’erreur (si cela se pouvait), si dans un tel ouragan ils n’étaient pas protégés par l’immense miséricorde de Dieu. Alors notre Règle et notre manière de vivre seront attaquées très violemment par certains.

http://livres-mystiques.com/partieTEXTES/Fdassise/prieres.html#6

Salutation a la vierge Marie

1 Salut, Marie, Dame sainte,
reine, sainte mère de Dieu,
vous êtes la Vierge devenue Eglise;

2 choisie par le très saint Père du ciel,
consacrée par lui comme un temple
avec son Fils bien-aimé et l'Esprit Paraclet;

3 vous en qui fut et demeure
toute plénitude de grâce
et Celui qui est tout bien.

4 Salut, Palais de Dieu!
Salut, Tabernacle de Dieu!
Salut, Maison de Dieu!

5 Salut, Vêtement de Dieu!
Salut, Servante de Dieu!
Salut, Mère de Dieu!

6 Et salut à vous toutes, saintes Vertus,
qui, par la grâce et l'illumination de l'Esprit-Saint,
êtes versées dans le coeur des fidèles,
vous qui, d'infidèles que nous sommes,
nous rendez fidèles à Dieu!

...................................

1 Sainte Vierge Marie,
aucune n'est semblable à toi
parmi les femmes de ce monde:

2 fille et servante du Roi très haut, Père céleste,
mère de notre très saint Seigneur Jésus-Christ,
épouse du saint-Esprit.

3 Avec l'archange Saint Michel,
avec toutes les Vertus des cieux
et tous les saints,
prie pour nous ton Fils très saint et bien-aimé,
notre Seigneur et notre Maître.

http://livres-mystiques.com/partieTEXTES/Fdassise/admonit.html#0

au témoignage du Très-Haut lui-même qui affirme: Ceci est mon Corps, et le Sang de la Nouvelle Alliance, qui sera versé pour la multitude, et encore:

11 Celui qui mange ma chair et boit mon sang a la vie éternelle.

12 L"Esprit du Seigneur: il habite en ceux qui croient en lui; c'est donc lui qui reçoit le Corps et le Sang très saints du Seigneur.

13 Tous les autres, ceux qui n'ont point part à cet Esprit, s'ils ont l'audace de recevoir le Seigneur, mangent et boivent leur propre condamnation.

14 Race charnelle, combien de temps encore aurez-vous le coeur si dur?

15 Pourquoi ne pas reconnaître la vérité? Pourquoi ne pas croire au Fils de Dieu?

16 Voyez: chaque jour il s'abaisse, exactement comme à l'heure où, quittant son palais royal, il s'est incarné dans le sein de la Vierge;

17 chaque jour c'est lui-même qui vient à nous, et sous les dehors les plus humbles;

18 chaque jour il descend du sein du Père sur l'autel entre les mains du prêtre.

chaque jour il descend du sein du Père sur l'autel entre les mains du prêtre.

19 Et de même qu'autrefois il se présentait aux saints apôtres dans une chair bien réelle, de même se montre-t-il à nos yeux maintenant dans du pain sacré.

20 Les apôtres, lorsqu'ils le regardaient de leurs yeux de chair, ne voyaient que sa chair, mais ils le contemplaient avec les yeux de l'esprit, et croyaient qu'il était Dieu.

21 Nous aussi, lorsque, de nos yeux de chair, nous voyons du pain et du vin, sachons voir et croire fermement que c'est là, réels et vivants, le Corps et le Sang très saints du Seigneur.

22 Tel est en effet le moyen qu'il a choisi de rester toujours avec ceux qui croient en lui, comme il l'a dit lui-même: Je suis avec vous jusqu'à la fin du monde.

A quoi l'on reconnaît l'Esprit du Seigneur.

1 Voici comment reconnaître qu'un serviteur de Dieu possède l'Esprit du Seigneur:

2 lorsque le Seigneur opère par lui quelque bien, la "chair" du serviteur de Dieu alors, ne s'enorgueillit pas, cette chair toujours opposée à tout bien;

3 au contraire, il ne s'en méprise que davantage, et se juge plus indigne que tous les autres hommes.

L'esprit de pauvreté.

1 Heureux ceux qui ont l'esprit de pauvreté, car le royaume des cieux leur appartient.

2 Il y en a beaucoup qui sont férus de prières et d'offices, et qui infligent à leur corps de fréquentes mortifications et abstinences.

3 Mais pour un mot qui leur semble un affront ou une injustice envers leur cher "moi", ou bien pour tel ou tel objet qu'on leur enlève, les voilà aussitôt qui se scandalisent et perdent la paix de l'âme.

4 Ceux-là n'ont pas le véritable esprit de pauvreté: car celui qui a le véritable esprit de pauvreté se hait lui-même, et chérit ceux qui le frappent sur la joue.

Dans toutes vos prédications, enseignez au peuple qu'il doit faire pénitence, et que nul ne peut être sauvé s'il ne reçoit le Corps et le Sang très saints du Seigneur.

7 Lorsque le prêtre le consacre sur l'autel, ou lorsqu'il le transporte, que tout le monde se mette à genoux pour rendre louange, gloire et honneur au Seigneur Dieu vivant et vrai.

La croix.

11 Or, la volonté du Père fut que son Fils béni et glorieux, qu'il nous a donné et qui est né pour nous, s'offrit lui-même par son propre sang, en sacrifice et en victime sur l'autel de la croix;

12 non pas pour lui-même, par qui tout a été fait, mais pour nos péchés,

13 nous laissant un exemple afin que nous suivions ses traces.

Vie sacramentelle.

22 Nous avons aussi l'obligation de confesser au prêtre tous nos péchés, et de recevoir le Corps et le Sang de notre Seigneur Jésus-Christ.

23 Celui qui ne mange pas sa chair et ne boit pas son sang ne peut entrer dans le royaume de Dieu.

24 Mais il faut manger et boire dignement, car celui qui le reçoit indignement, mange et boit sa propre condamnation, ne discernant pas le Corps du Seigneur, c'est-à-dire ne le distinguant pas des autres nourritures.

32 Nous devons aussi jeûner, nous abstenir des vices et des péchés, de l'excès du manger et du boire; et nous devons être catholiques.

5. Respect des églises et des prêtres.

33 Nous devons aussi visiter fréquemment les églises, respecter et vénérer les clercs: non pas tellement à cause d'eux-mêmes, car ils peuvent être pécheurs, mais à cause de leur charge, et parce qu'ils sont les ministres du Corps et du Sang très saints de notre Seigneur Jésus-Christ, qu'ils sacrifient sur l'autel, qu'ils reçoivent eux-mêmes, et qu'ils distribuent aux autres.

34 Sachons bien, tous, que nul ne peut être sauvé que par les saintes paroles et par le Sang de notre Seigneur Jésus-Christ, que les clercs prononcent, proclament et distribuent;

Exigences particulières pour les religieux.

36 Pour les religieux, qui ont renoncé au monde, il y a une obligation spéciale de faire plus et mieux, mais sans omettre le reste.

37 Nous devons avoir en haine nos corps, avec les vices et les péchés, parce qui le Seigneur dit dans l'Evangile: Tous les vices et péchés sortent du coeur.

46 Ne ménageons à nos corps ni les affronts ni le mépris, parce que tous, par notre faute, nous sommes misérables, pourris et fétides: des vers, comme dit le Seigneur par le Prophète: Je suis un ver et non un homme, le mépris des hommes et le rebut du peuple.

9 Car s'il vous a envoyés dans le monde entier, c'est pour que, de parole et d'action, vous rendiez témoignage à sa parole et que vous fassiez savoir à tous qu'il n'y a de tout puissant que Lui. (YAHWEH, SON PèRE)

19 On méprise, on souille, on foule aux pieds l'Agneau de Dieu quand, selon la parole de l'Apôtre, on ne sépare pas et on ne distingue pas des autres nourritures le pain sacré du Christ, ni des autres actions son sacrifice, et quand on le mange sans être en état de grâce; ou même quand on le mange en état de grâce, mais sans attention ni respect. Car le Seigneur dit par le Prophète: Maudit soit l'homme qui fraude dans l'accomplissement du sacrifice de Dieu!

26 Que tout homme craigne, que le monde entier tremble, et que le ciel exulte, quand le Christ, Fils du Dieu vivant, est sur l'autel entre les mains du prêtre!

27 O admirable grandeur et stupéfiante bonté! O humilité sublime, ô humble sublimité! Le maître de l'univers, Dieu et Fils de Dieu, s'humilie pour notre salut, au point de se cacher sous une petite hostie de pain!

http://livres-mystiques.com/partieTEXTES/Fdassise/fiorettis.html

Comment frère Massée dit a saint François, comme en plaisantant, que tout le monde courait après lui, et comment saint François lui répondit que c'était pour la confusion du monde et par la grâce de Dieu.
-
Comment Saint François fit tourner plusieurs fois frère Massée sur lui-même, puis s'en alla à Sienne.

Comment Saint François et frère Massée posèrent sur une pierre, près d'une fontaine, le pain qu'ils avaient mendié, et saint François loua fort la pauvreté ; comment il pria ensuite Dieu, saint Pierre, et saint Paul de lui faire aimer la sainte pauvreté, et lui apparurent saint Pierre et saint Paul.
- Comment, pendant que saint François parlait de Dieu avec ses frères, le Christ apparut au milieu d'eux.
- Comment sainte Claire mangea à Sainte-Marie des Anges avec saint François et les frères ses compagnons.

7 Tous les frères, les ministres et serviteurs comme les autres, auront soin de ne jamais se troubler ni s'irriter à cause du péché ou du mauvais exemple d'autrui; car le démon, par le péché d'un seul, cherche à en ravager beaucoup.

http://livres-mystiques.com/partieTEXTES/Fdassise/regle1.html#2

10 Les laïcs diront le Credo et vingt-quatre Pater avec Gloria Patri pour Matines; cinq pour Laudes; pour Prime, le Credo et sept Pater avec Gloria Patri; pour Tierce, Sexte et None, sept Pater chaque fois; douze pour Vêpres; pour les Complies, le Credo et sept Pater avec Gloria Patri; pour les défunts, sept Pater avec Requiem aeternam; pour les manquements et négligences des frères, trois Pater chaque jour.

4 Si un frère malade se trouble ou s'irrite soit contre Dieu soit contre ses frères, ou s'il exige ses remèdes avec impatience, dans un désir excessif de sauver une chair qui pourtant mourra bientôt et qui est ennemie de l'âme, cela lui est inspiré par l'esprit mauvais; c'est un homme charnel, il ne se conduit pas comme un de nos frères, puisqu'il aime le corps plus que l'âme.

3 Ils ne se disputeront point entre eux ni avec d'autres, mais ils s'efforceront de répondre humblement: nous ne sommes que des serviteurs inutiles.

6 Et l'Apôtre: Ignorez-vous que votre corps est le temple de l'Esprit-Saint? Si quelqu'un détruit le temple de Dieu, Dieu le détruira.

13. Le châtiment des fornicateurs.

1 S'il arrivait qu'un des frères, à l'instigation du diable, se rendait coupable de fornication, on devrait lui enlever l'habit de l'Ordre; il n'y a plus droit, après sa honteuse iniquité: il en sera donc totalement privé et sera définitivement chassé de notre Ordre.

17. Les prédicateurs.

1 Aucun frère ne prêchera contrairement à la tradition et aux institutions de la sainte Eglise romaine, ni sans en avoir obtenu l'autorisation de son ministre.

14 Celui, au contraire, qui est docile à l'esprit du Seigneur veut mortifier et humilier cette chair égoïste, vile et abjecte;

15 il s'applique à l'humilité et à la patience, à la pure simplicité et à la paix véritable de l'esprit;

18. Les assemblées de ministres.

1 Chaque année, à la Saint-Michel, chaque ministre pourra réunir ses frères où il leur plaira, pour s'entretenir des choses de Dieu.

2 Et à la Pentecôte, tous les ministres se réuniront en chapitre à Sainte-Marie de la Portioncule (ceux des provinces d'outre-mer et d'outre-monts une fois tous les trois ans; les autres une fois par an) à moins que le ministre et serviteur de toute la Fraternité n'en ait décidé autrement.

19. Les frères doivent vivre en catholiques.

1 Que tous les frères soient catholiques; qu'ils vivent et qu'ils parlent en catholiques.

2 Si l'un d'eux vient à s'écarter de la foi et de la morale catholique, en parole ou en action, et s'il ne se corrige pas, il sera définitivement expulsé de notre Fraternité.

3 Tous les clercs et tous ceux qui mènent la vie religieuse, nous devons les considérer comme nos seigneurs en ce qui regarde le salut de notre âme et ne s'oppose pas à notre règle; nous devons vénérer dans le Seigneur leur ordre, leur office et leur ministère.

 Ils ne doivent cependant pas omettre pour autant de recourir aux prêtres, car c'est aux prêtres seulement que fut accordé le pouvoir de lier et de délier.

5 Ainsi contrits et confessés, ils recevront le Corps et le Sang de notre Seigneur Jésus-Christ avec beaucoup d'humilité et de vénération, se souvenant de ce que dit le Seigneur lui-même: Celui qui mange ma chair et boit mon sang a la vie éternelle;

6 et: Faites ceci en mémoire de moi.

Louange et exhortation que peuvent faire tous les frères.

1 Voici le genre d'exhortation et de louange que tous mes frères, quand il leur plaira, peuvent prononcer devant n'importe quel auditoire, avec la bénédiction de Dieu:

2 Craignez et honorez, louez et bénissez, remerciez et adorez le Seigneur Dieu tout puissant, dans sa Trinité et dans son Unité, Père, Fils et Saint-Esprit, créateur de toutes choses.

2 Notre Seigneur Jésus-Christ, dont nous devons suivre les traces, a donné le nom d'ami à celui qui le trahissait, et il s'est offert de son plein gré à ceux qui allaient le crucifier.

3 Ils sont donc nos amis, tous ceux qui nous infligent injustement tribulations et angoisses, affronts et injures, douleurs et tourments, martyre et mort;

4 nous devons les aimer beaucoup, car les coups qu'ils nous portent nous vaudront la vie éternelle.

 Haïssons notre corps, avec ses vices et ses péchés; notre corps, par un comportement égoïste et sensuel, veut nous enlever l'amour de notre Seigneur Jésus-Christ et la vie éternelle, et se perdre lui-même, avec tout ce qu'il a, dans l'enfer.

6 Car, par notre faute, nous sommes pourriture et misère, opposés au bien mais toujours prompts et volontaires pour le mal:

7 le coeur de l'homme, dit le Seigneur dans l'Evangile, voilà d'où procèdent et sortent pensées mauvaises, adultères, fornications, homicides, vols, avarice, injustice, ruses, impudeurs, regards mauvais, faux témoignages, blasphèmes, orgueil, sottise:

Le grain est la parole de Dieu.

12 Ce qui tombe le long du chemin et qui est foulé aux pieds représente ceux qui entendent la parole et ne la comprennent pas;

13 et aussitôt le diable vient s'emparer de ce qui a été semé dans leur coeur; et il enlève de leur coeur la parole de Dieu pour qu'ils ne puissent croire et être sauvés.

14 Ce qui tombe sur la terre caillouteuse représente ceux qui entendent la parole et la reçoivent aussitôt avec joie;

15 mais que viennent tribulations et persécution à cause de cette parole, ils succombent aussitôt; il n'y a pas de racines en eux, ils sont inconstants, ils ne croient que pour un moment, et à l'heure de l'épreuve ils font défection.

16 Ce qui tombe dans les épines représente ceux qui entendent la parole de Dieu; mais les soucis et les tracas de ce siècle, la séduction trompeuse des richesses et toutes les autres convoitises s'introduisent dans leur coeur, et ils demeurent stériles.

17 Ce qui est semé dans la bonne terre représente ceux qui, dans un coeur noble et généreux, entendent la parole, la comprennent, la gardent, et, par leur fermeté persévérante, portent du fruit.

18 Voilà pourquoi, nous, frères, laissons, comme dit le Seigneur, les morts ensevelir leurs morts.

19 Gardons-nous bien de la malice et de la subtilité de Satan qui veut empêcher l'homme de tenir son esprit et son coeur tournés vers le Seigneur;

20 il rôde et voudrait bien s'emparer du coeur de l'homme par l'attrait de quelque récompense ou de quelque avantage, étouffer dans la mémoire de l'homme la parole et les préceptes du Seigneur, aveugler le coeur de l'homme par les affaires et les soucis du monde, et finalement s'y établir.

27 Faisons-lui donc toujours, en nous, un temple et une demeure: pour lui, le Seigneur Dieu tout puissant, Père, Fils et Saint-Esprit, qui nous dit: Veillez et priez en tout temps, afin que vous soyez jugés dignes d'échapper à tous les maux à venir, et de paraître devant le Fils de l'homme.

28 Et quand vous vous mettrez en prière, dites: Notre Père qui es aux cieux.

29 Adorons-le d'un coeur pur, car il faut prier toujours sans jamais se lasser.

30 Voilà les adorateurs que recherche le Père;

31 Dieu est esprit, et ceux qui l'adorent doivent l'adorer en esprit et en vérité.

36 Si vous demeurez en moi, si mes paroles demeurent en vous, tout ce que vous voudrez vous n'aurez qu'à le demander, et vous l'aurez.

37 Que deux ou trois se trouvent rassemblés en mon nom, je suis au milieu d'eux.

38 Je suis avec vous jusqu'à la fin du monde.

39 Les paroles que je vous ai dites sont esprit et vie.

40 Je suis la voie, la vérité et la vie.

41 Soyons donc fidèles aux paroles, à la vie, à la doctrine et au saint Evangile de celui qui a daigné prier son Père pour nous et nous révéler son Nom; de celui qui a dit: Père, glorifie ton Nom, et: Glorifie ton Fils afin que ton Fils te glorifie.

42 Père, j'ai révélé ton Nom aux hommes que tu m'as donnés; car les paroles que Tu m'as données, je les leur ai données; ils les ont accueillies, ils ont reconnu que je suis sorti de toi, et ils ont cru que Tu m'as envoyé.(YAHWEH)

48 Je ne te prie pas de les retirer du monde, mais de les garder du Mauvais.

49 Sanctifie-les dans la vérité.

50 Ta parole est vérité.

51 Comme tu m'as envoyé dans le monde, moi aussi je les ai envoyés dans le monde.

52 Et je me sanctifie moi-même pour eux, afin qu'ils soient eux aussi sanctifiés dans la vérité.

53 Je ne prie pas pour eux seulement, mais pour ceux-là aussi qui, grâce à leur parole, croiront en moi: que tous soient un, et que le monde sache que tu m'as envoyé et que tu les as aimés comme tu m'as aimé.

54 Et je leur ferai connaître ton Nom pour que l'amour dont tu m'as aimé soit en eux, et moi en eux.

55 Père, ceux que tu m'as donnés, je veux que là où de suis ils soient aussi avec moi, pour qu'ils contemplent ta gloire dans ton royaume. Amen.

 Indigents et pécheurs que nous sommes tous,
nous ne sommes pas dignes de te nommer;
accepte donc, nous t'en prions,
que notre Seigneur Jésus-Christ,
ton Fils bien-aimé en qui tu te complais,
avec le Saint-Esprit Paraclet,
te rende grâces lui-même pour tout,
comme il te plaît et comme il lui plaît,
lui qui toujours te suffit en tout,
lui par qui tu as tant fait pour nous. Alléluia!

6 Et sa glorieuse mère, la bienheureuse Vierge Marie, les bienheureux Michel, Gabriel, Raphaël, et tous les choeurs des esprits bienheureux: Séraphins, Chérubins et Trônes, Dominations, Principautés et Puissances, Vertus, Anges et Archanges; le bienheureux Jean Baptiste, Jean l'Evangéliste, Pierre et Paul, et les bienheureux Patriarches, Prophètes, Innocents, Apôtres, Evangélistes, Disciples, Martyrs, Confesseurs, Vierges, les bienheureux Elie et Énoch; et tous les saints qui furent, qui seront et qui sont: pour ton amour nous les supplions humblement de rendre grâces pour tout bien, comme il te plaît, à toi le Dieu souverain, vivant, éternel et vrai, avec ton Fils très cher, notre Seigneur Jésus-Christ, et la Saint-Esprit Paraclet, dans les siècles des siècles. Amen. Alléluia!

8 Aimons tous le Seigneur Dieu de tout notre coeur, de toute notre âme, de tout notre esprit, de tout notre pouvoir et courage, de toute notre intelligence, de toutes nos forces, de tout notre effort, de toute notre affection, de toutes nos entrailles, de tous nos désirs, de toutes nos volontés. Il nous a donné et nous donne à tous le corps, l'âme et la vie; il nous a créés et rachetés; il nous sauvera par sa seule miséricorde; malgré nos faiblesses et nos misères, nos corruptions et nos hontes, nos ingratitudes et notre méchanceté, il ne nous a fait et ne nous fait que du bien.

9 N'ayons donc d'autre désir, d'autre volonté, d'autre plaisir et d'autre joie que notre Créateur, Rédempteur et Sauveur, le seul vrai Dieu, qui est le bien plénier, entier, total, vrai et souverain; qui seul est bon, miséricordieux et aimable, suave et doux; qui seul est saint, juste, vrai et droit; qui seul est bienveillant, innocent et pur; de qui, par qui et en qui est tout pardon, toute grâce et toute gloire pour tous les pénitents et les justes sur la terre et pour tous les bienheureux qui se réjouissent avec lui dans le ciel.

Partout, en tout lieu, à toute heure et en tout temps, chaque jour et sans discontinuer, tous, croyons d'une foi humble et vraie, gardons dans notre coeur, sachons aimer, honorer, adorer, servir, louer et bénir, glorifier et célébrer, magnifier et remercier le très haut souverain Dieu éternel, trinité et unité, Père, Fils et Saint-Esprit, Créateur de toutes choses, Sauveur de tous ceux qui mettent en lui leur foi, leur espérance et leur amour; lui qui est sans commencement ni fin, immuable, invisible, inénarrable, ineffable, incompréhensible, impénétrable, béni, louable, glorieux et célébré, sublime, élevé, doux, aimable, délectable, et tout désirable plus que tout autre bien dans les siècles. Amen,

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×