Le Silence de YAHWEH !

 

Apocalypse de Saint Jean chapitre 15

Je vis dans le ciel un autre signe, grand et merveilleux : sept anges,qui tenaient sept fléaux, les derniers, ceux par quoi la fureur de YAHWEH a eu son terme.

Je vis comme une mer de verre, mêlée de feu, et les vainqueurs de la Bête, de sa statue et du chiffre de son nom, debout sur la mer de verre, qui tenaient les harpes de Yahweh.

 

Ils chantent le cantique de Moïse, le serviteur de YAHWEH, et le cantique de l'Agneau, disant :

 

"Grandes et merveilleuses sont tes oeuvres, Yahweh, Ilohim Tout-Puissant !

 

Justes et vraies sont Tes Voies, Roi des nations ! Qui ne craindrait, Seigneur, et ne glorifierait ton Nom? Toi Seul es Saint, et toutes les nations viendront se prosterner devant toi, parce que tes jugements se sont manifestés".

 

Après cela, je vis s'ouvrir dans le ciel le Temple de la Tente du Témoignage.

 

Les sept anges qui tenaient les sept fléaux sortirent du temple, vêtus de lin d'une blancheur éclatante, la poitrine ceinte d'une ceinture d'or.

L'un des quatre animaux donna aux sept anges sept coupes d'or pleines de la fureur du ILOHIM qui vit aux siècles des siècles.

 

Le Temple fut rempli de la fumée qui émane de la Gloire de YAHWEH et de Sa Puissance!

 

ET PERSONNE NE POUVAIT PENETRER DANS LE TEMPLE AVANT QUE LES SEPT FLEAUX DES SEPT ANGES N'AIENT EU LEUR REALISATION.

 

J'entendis une grande voix qui venait du Temple et disait aux sept anges :

 

"Allez verser sur la terre les sept coupes de la fureur de YAHWEH".

 

 

Suite !!

http://efforts.e-monsite.com/pages/la-femme-assise-sur-une-bete-rouge-sur-babylone-la-grande-repere-des-demons.html

 

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×