Yahweh Elohim de vos pères ! l’ Elohim d'Abraham, l’ Elohim d'Isaac et l’ Elohim de Jacob

 

Appellation honorifique et titre

Le titre de dominus se donnait aussi dans l'usage comme une appellation honorifique, par exemple à un jurisconsulte que l'on consultait, ou à un époux, ou à l'empereur depuis Septime Sévère et au Bas-Empire.

Au Moyen Âge, dominus devint un titre féodal, dont l'équivalent français est seigneur. De là dérive le titre de dom donné à des écclésiastiques (essentiellement des membres de l'ordre de Saint-Benoît), et le titre espagnol de don.

Dominus Iesus est le nom donné à une déclaration de la congrégation pour la doctrine de la foi vaticane sur l'unicité et l'universalité salvifique de Jésus-Christ et de son Église. Elle a été écrite par le cardinal Joseph Ratzinger (futur et actuel pape Benoît XVI)et son secrétaire Tarcisio Bertone et approuvée par le Pape Jean-Paul II le 16 juin 2000. Il s'agit d'un document important pour l'Église Catholique Romaine qui réaffirme ainsi qu'elle est la seule source de salut pour l'humanité.

http://www.orthodoxa.org/FR/orthodoxie/theologie/credo1.htm

Dans la Bible grecque, kurioV rend systématiquement IHVH, le tétragramme sacré, Iahvé, Adonaï.

Le français Jésus est une transcription de l'hébreu Iéshoua, nom propre signifiant Iahvé est salutaire, Iahvé sauve.

Allah Il s'agit de la forme arabe de l'invocation divine générique de la Bible : « Élie », « Eli » [2], ou « Elôï »[3] « Mon Dieu » en hébreu (pas le nom du prophète Élie) ; Eloah[4], signifie « Dieu » en hébreu ; les mots hébreux « Élohim » (le pluriel d'Eloah) ou Adonaï (Seigneur) sont utilisés pour ne pas prononcer « Yahvé » dans l'Ancien Testament.

Pour entrer en islam, il faut citer "Il n'y a pas de vraie divinité si ce n'est Allah et Mohammed est Son messager" Ashhadu an lâ ilâha illa-llâh wa Ashhadu ana Muhammadan Rasûlu-l-llâh : c'est la Shahada (Chahada), la profession de foi islamique. Généralement, les musulmans commencent leurs actes au nom d'Allah Bismi Allah, ils expriment leur satisfaction en disant "Louange à Dieu" al hamdou li-Allah ou leur malheur "nous sommes à Dieu et à lui nous retournons" Ina li-Allahi wa ina ilayhi raji oun. S'ils commettent un péché ils demandent le pardon d’Allah astaghfir Allah. Lorsqu'ils expriment leurs intentions, prévisions ou leurs espérances: "Si Dieu le veut" Incha Allah. "Dieu est le plus Grand" Allahou Akbar est prononcé au début de certaines pratiques religieuses comme l'adhan, la prière.

Chaque fois qu'un musulman prononce le mot Allah en dehors du cadre de la récitation d'un verset du Coran ou de la prière, il doit[ prononcer la formule Soubhanahou wa ta'ala qui signifie « Gloire à lui, il s'est élevé (au-dessus de tout) ». Certains disent aussi 'Azza wa jalla ou Jalla jalalouh ().

Isa 42:8  Je suis Yahweh, c'est là mon nom; Et je ne donnerai pas ma gloire à un autre, Ni mon honneur aux idoles.

Exo 3:15  Elohim dit encore à Moïse: Tu parleras ainsi aux fils d'Israël: Yahweh, Elohim de vos pères, l’ Elohim d'Abraham, l’ Elohim d'Isaac et l’ Elohim de Jacob, m'a envoyé vers vous: c'est là mon nom éternellement, et c'est là mon mémorial de génération en génération.

Si quelqu’un allait profaner ce monument et le remplaçait par toutes sortes de noms différents, cette personne serait sans doute punie sévèrement pour son crime. Si nous ne profanerions pas un monument érigé par l’homme, pourquoi irions nous profaner le monument de Yahweh : Son Nom? Avons-nous l’autorité voulue pour changer les écrits et remplacer Son Nom par un titre que nous préférons? Le Messie ne ferai certainement rien de pareil, surtout en lisant les écrits dans la Synagogue :

 Luk 4:17  Et on lui donna le livre du prophète Ésaïe; et ayant déployé le livre, il trouva le passage où il était écrit: (18)  "L'Esprit de Yahweh est sur moi, parce qu'il m'a oint pour annoncer de bonnes nouvelles aux pauvres; (19)  il m'a envoyé pour publier aux captifs la délivrance, et aux aveugles le recouvrement de la vue; pour renvoyer libres ceux qui sont foulés, et pour publier l'an agréable de Yahweh. (20)  Et ayant ployé le livre, et l'ayant rendu à celui qui était de service, il s'assit; et les yeux de tous ceux qui étaient dans la synagogue étaient arrêtés sur lui. (21)  Et il se mit à leur dire: Aujourd'hui cette écriture est accomplie, vous l'entendant.

Joh 5:43  Moi, je suis venu au nom de mon Père, et vous ne me recevez pas; si un autre vient en son propre nom, celui-là vous le recevrez.

 Deu 18:18  Je leur susciterai un prophète comme toi, du milieu de leurs frères, et je mettrai mes paroles dans sa bouche, et il leur dira tout ce que je lui commanderai. (19)  Et il arrivera que l'homme qui n'écoutera pas mes paroles, qu'il dira en mon nom, moi, je le lui redemanderai.

Evangile selon Saint Marc 7: 5

Les Pharisiens et les scribes lui demandèrent : "Pourquoi tes disciples ne respectent-ils pas la Tradition des Anciens et prennent-ils leur repas avec des mains impures"? Il leur dit :

"Comme elle est juste la parole prophétique dite à votre sujet, hypocrites, par Isaïe, ainsi qu'il est écrit : Ce peuple-là m'honore des lèvres, mais au fond du coeur il est très loin de moi. Vain est le culte qu'ils me rendent; les enseignements qu'ils donnent sont des préceptes humains.

Laissant de côté ce que Yahweh prescrit, vous observez la tradition des hommes.

Et il leur dit : "Vous violez bel et bien le commandement divin pour observer votre tradition à vous.

 

Exo 9:16  Mais je t'ai fait subsister pour ceci, afin de te faire voir ma puissance, et pour que mon nom soit publié dans toute la terre.        

Isa 52:6a  C'est pourquoi mon peuple connaîtra Mon Nom;  

Psa 116:4  Mais j'invoquai le nom de Yahweh: Je te prie, ô Yahweh! délivre mon âme.  

Psa 116:13  Je prendrai la coupe du salut, et j'invoquerai le nom de Yahweh.  

Psa 116:17  Je te sacrifierai des sacrifices d'actions de grâces, et j'invoquerai le nom de Yahweh.  

Isa 12:4  Et vous direz en ce jour-là: Célébrez Yahweh, invoquez son nom; faites connaître parmi les peuples ses actes rappelez que son nom est haut élevé.  

Je crois qu’il est mieux de faire confiance à ce que disent les saintes écritures en ce qui concerne Son Nom, plutôt que de raisonner que « puisque les manuscrits grecques que nous avons aujourd’hui (qui ne sont pas des originaux) ne contiennent pas le nom, ça ne doit pas être important ». La vérité est que les copies grecques de l’Ancien Testament datant d’avant le milieu du IIe siècle contiennent effectivement le Nom Sacré EN HÉBREU! Les manuscrits datant d’après cette période remplacent le Nom Sacré par « Kyrios ». Aucun manuscrit du Nouveau Testament datant d’avant le milieu du IIe siècle ont jamais été retrouvés à l’exception possible de quelques fragments du livre de Jean. Dans ces fragments, le nom de Yahweh n’est jamais remplacé par « Kyrios ».

Au dernier jour, la parole de Yahweh sera le facteur déterminant de ce qui est correcte et de ce qui est incorrecte. Les saintes écritures déclarent certainement l’importance de Son Nom. Je conclus avec un dernier verset :

             Psa 105:1  Célébrez Yahweh, invoquez son nom; faites connaître parmi les peuples ses actes!

Voilà une des multiples fois où l’on nous dit d’invoquer Son Nom. Nous pouvons être sur que le seul Homme Parfait, Yahushua le Messie, a fait précisément cela!

 http://www.eliyah.com/saidname-french.html

Le Tétragramme, vitrail de l’église Saint-Germain-des-Prés, Paris

Prière du Messie Jésus !

Notre Père

Qui êtes aux cieux

Que TON NOM SOIT SANCTIFIE

Que Ton règne vienne

Que Ta Volonté soit faite sur la terre comme au ciel

Donne-nous chaque jour notre pain quotidien

Ne nous soumets pas à la Tentation

Mais DELIVRE-NOUS DU MALIN

Car c'est à Toi qu'appartiennent le Règne, la Puissance et la Gloire

pour les siècles des siècles

AllelouYah !

Amen

Aleluya ! Celle-ci fait partie de la connue expression hebrea aleluya, que signifie ‘louez à Yah!’. Également la forme abrégée du Nom Divin apparaît comprise dans la signification de beaucoup de noms hebreos.

La plus ancienne traduction du texte hebreo de la Bible au grec, connue comme la Septuaginta ou version des Soixante-dix, aussi nous peut donner information sur le nom divin. Aujourd'hui la plupart des copies les plus complètes de la Septuaginta datent des siècles III et IV après Christ environ. En celles-ci le nom divin il est substitué systématiquement par les titres Monsieur (Kyrios) et Dieu (Theós).

Le Même se peut dire de la Peshita siríaca qu'utilise le terme Mer·déjà (Monsieur).

La version Vulgata (en latin) use Dominus ['dominus].

Pourtant découvertes posterior ont révélé des fragments plus anciens de la Septuaginta, qu'ont conservé le tetragrámaton en des caractères hebreos dedans du texte grec.

 

Nom Divin en la Septuaginta

Comme s'a commenté antérieurement les textes les plus complets de la Septuaginta que se trouvent disponibles aujourd'hui substituent le tetragrámaton par les termes Kyrios=Monsieur ou Theós=Dieu.

Mais ils se sont aussi trouvé quelques fragments qu'ils maintiennent le nom. À suite nous signalerons quelqu'uns,[8] d'après apparaissent dans l'Appendice 1C de la Traduction du Nouveau Monde des Saintes Écritures (avec des références)

  • Papiros Fuad. 266[9] (Par son nombre de recensement) Ce papiro, trouvé en Égypte, a été daté du premier siècle avant de Christ. Il verse le nom divin par le Tetragrámaton écrit en des caractères hebreos cadrés dans les suivants lieux: Dt 18:5, 5, 7, 15, 16; 19:8, 14; 20:4, 13, 18; 21:1, 8; 23:5; 24:4, 9; 25:15, 16; 26:2,7, 8, 14; 27:2, 3, 7, 10, 15; 28:1, 1, 7, 8, 9, 13, 61, 62, 64, 65; 29:4, 10, 20, 29; 30:9, 20; 31:3, 26,27, 29; 32:3, 6, 19. Donc, dans cette collection le Tetragrámaton apparaît 49 fois en des lieux identifiés de Deuteronomio. En plus, dans cette collection le Tetragrámaton apparaît trois fois en des fragments n'identifiés, à savoir, dans les fragments 116, 117 et 123.

http://fr.wikilingue.com/es/Yahveh

 

Suite !

 

 

 

 

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site