Religion juive !? Selon ce dieu imposteur du Sacré coeur !

http://www.apparitionsmariales.org/

Ce repas a une grande importance pour
 
le peuple juif car ...

Père Melvin Doucette Message de Jésus 8 novembre 2007
J’ai passé une demi-heure ce matin en prière contemplative avec Jésus, notre Seigneur et notre Dieu, et il m’a dit ceci :

 

Melvin, mon frère et mon ami, je t’aime et je serai avec toi durant ce week-end. Je bénis et je comble de mes grâces tous mes frères et toutes mes sœurs qui me sont dévoués et me prient chaque jour.

C’est le jeudi de la Semaine sainte que je rassemblai tous mes apôtres dans la salle supérieure à Jérusalem pour le repas de Pessah. 
Ce repas a une grande importance pour le peuple juif car il commémore le premier repas de Pessah où le Père épargna les vies de tous les Hébreux.  L’ange de la mort évita de frapper les maisons dont la porte avait été marquée du sang de l’agneau.  Peu après les Hébreux reçurent l’autorisation de quitter l’Égypte où ils étaient tenus en esclavage. 

Le Père accomplit pour eux de grands miracles, notamment en séparant la Mer rouge en deux pour qu’ils puissent la traverser à pied sec. Chaque année le Peuple élu tient ce repas en souvenir de ce qui arriva aux ancêtres en Égypte, et de la manière dont le Père les délivra de l’esclavage pour les conduire dans leur propre pays.

C’est lors de ce repas que j’ai institué la sainte Eucharistie.  Je suis l’Agneau de Dieu qui vous apporte le salut.  Dans l’Eucharistie, vous me recevez vivant et ressuscité d’entre les morts. 

Je suis véritablement présent sous les espèces du pain et du vin.  C’est mon cadeau pour vous, mes amis, et comme je désire que vous l’accueilliez chaque dimanche et aussi en semaine. 

En recevant l’Eucharistie, vous savez que j’habite dans votre cœur et que je vous remplis de mon amour et de ma paix. 
Vous êtes mes amis si vous me recevez dans l’Eucharistie d’un cœur repentant.  Je vous bénis tous.

C'est l'éclatement des vieilles outres lorsqu'ils ont voulu me tuer à cause de mes nouveaux enseignements qu'ils ont pris pour un blasphème.

 

 

Message du Seigneur donnés à John Leary (USA) - Mercredi le 19 septembre 2007 (St-Janvier)

Jésus : Mes amis, cette vision d’une cuve à vin qui éclate fait référence à la lecture des Écritures sur les outres.  (Mt 9 :17)  « On ne met pas du vin nouveau dans de vieilles outres; sinon les outres éclatent, le vin se répand et les outres sont perdues.  On met au contraire le vin nouveau dans des outres neuves, et l’un et l’autre se conservent. » 
Ce passage a été donné lorsque les gens ont demandé pourquoi mes apôtres ne jeûnaient pas, mais j’ai dit qu’ils jeûneraient quand le marié les quitterait.  J’ai apporté aux gens une partie amoureuse de la parole de Dieu qui était plus indulgente et qui ressemblait davantage à mon amour inconditionnel pour l’homme lorsque j’aime le bon et le méchant.  
Quand j’ai demandé aux gens d’aimer leurs ennemis et de m’accepter comme le Messie, le Fils de Dieu, ce fut beaucoup trop pour eux à croire. 

Même quand j’ai donné à mes disciples mon Corps à manger et mon Sang à boire, ils ont eu du mal à accepter ma présence réelle dans l’institution de mon Eucharistie. 
Les vieilles outres représentent la loi de Moïse que je suis venu accomplir, mais les gens ne voulaient pas accepter le nouveau vin à ma nouvelle manière.  C’est l’éclatement des vieilles outres lorsqu’ils ont voulu me tuer à cause de mes nouveaux enseignements qu’ils ont pris pour un blasphème. 
Même aujourd’hui, beaucoup veulent suivre leurs us et coutumes terrestres plutôt que mes paroles de souffrance et de jeûne qui les rendent inconfortables.  Cette vie est une préparation pour le ciel et le renoncement aux désirs terrestres est nécessaire pour que vous soyez préparés à me donner votre attention totale en ne servant que moi seul. 
Vous ne pouvez pas servir Dieu et l’argent.  Vous ne pouvez n’en servir qu’un, et je suis un Dieu jaloux qui veut que vous n’adoriez que moi seul, tel que cité dans le premier commandement. 
Par conséquent, mettez de côté dès aujourd’hui toutes vos façons de faire et désirs du monde afin de vous préparer pour le ciel.  Autrement, vous aurez besoin d’une purification au purgatoire de ces désirs terrestres. »
 
Voyez ce qui est arrivé à Israël lorsque les gens de ce pays refusèrent de m'accepter et réclamèrent plutôt ma crucifixion : ce ne fut pas long que leur pays fut complètement détruit par les Romains et que beaucoup d'entre eux furent tués ou contraints de s'exiler.

Message de Jésus au Père Melvin Doucette 29 août 2007
Ma prière de ce matin s’est passée avec Jésus, Notre-Seigneur, qui m’a exprimé ceci :
       
Melvin, mon frère et mon ami, je t’aime et si tu as à souffrir, unis tes souffrances aux miennes.  Je vous aime tous, mes frères et mes sœurs, en particulier ceux qui sont malades ou qui subissent des épreuves dans leur vie. 
Restez près de moi et je vous aiderai à surmonter toutes vos souffrances.


Beaucoup dans le monde mènent leur existence sans moi.  Ils refusent de m’écouter, moi leur Sauveur, qui suis toujours prêt à leur venir en aide. 
Dans leur orgueil ils croient mieux faire en suivant leurs instincts et en se conformant à la mentalité du monde. 
Quiconque me rejette est dans les ténèbres et vivra dans l’agitation. 

Voyez ce qui est arrivé à Israël lorsque les gens de ce pays refusèrent de m’accepter et réclamèrent plutôt ma crucifixion : ce ne fut pas long que leur pays fut complètement détruit par les Romains et que beaucoup d’entre eux furent tués ou contraints de s’exiler.


Il est temps pour vous tous qui vivez dans le monde de m’ouvrir votre cœur, d’accepter mes enseignements et de vivre en accord avec eux.  Soyez humbles comme en enfant de Dieu et emmenez-moi dans votre vie, et un grand renouveau commencera. Je ne puis vous aider si vous ne croyez pas en moi et si vous ne prenez pas à cœur mes paroles. 

Vous avez un exemple remarquable en saint Augustin, dont c’était la fête hier.  Il me rejeta dans sa jeunesse, mais un peu avant l’âge de 40 ans se repentit et m’accepta, devint prêtre et évêque et fut mon grand ami.  Aujourd’hui il est au ciel avec moi.  Suivez l’exemple de saint Augustin, croyez en moi de tout votre cœur et vous aussi vous serez au ciel un jour.

Quant à vous qui croyez déjà, vous pouvez toujours grandir dans la foi par la prière et les bonnes œuvres, de manière à ce que je devienne le premier dans votre vie.  Je vous aime et je veux vivre dans votre cœur toujours. »


« Que votre volonté soit faite »

 

 Suite !!

 

 

 

 

 

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site