Paroles, paroles, paroles encore des paroles, rien que des mots ???

 

Commentaires personnels :

Une phrase à méditer : LE SCANDALE DE LA VERITE EST MOINS GRAVE QUE

CELUI DE LA DISSIMULATION ET DU MENSONGE !!!!!

 

 Quand je les entends tous parler, ils semblent tous tellement géniaux, et pourtant rien ne tourne normalement sur terre,

pour les peuples, les manifestations, les injustices, les corruptions, les inégalités sociales, la violence, les agressions, la peur  ...

Alors que tous, parlent de justice, d'actions, d'égalités des peuples, j'ai la nette impression d'un décalage entre ce qui est dit sur la tribune et les réalités du monde.

La chanteuse Dalida chantait une chanson qui disait paroles, paroles, paroles encore des paroles, rien que des mots ....

 Toujours des mots, les même mots ..... Bonbons et chocolats, merci pas pour moi mais tu peux bien les garder pour les autres...

Pour convaincre et être crédible, il est important et impératif, que nos discours correspondent à nos actes.

Que ce que nous disons, correspond à nos agissements. Nous ne pouvons avoir un discours parfait et avoir des agissements contraires à nos affirmations.

Car quand je les entends, ils disent tous les mêmes choses, sauf que certains les mettent en oeuvre avec toutes leurs convictions, que d'autres les mettent en oeuvre mais pas dans leur totalité, on pourrait parler de pourcentages. A 75 %, à 50 %, à 25 %, à 100 % !!

Qui pourrait évaluer les % mis réellement en oeuvre par rapport à nos affirmations ???

Mais les autres, le regard des autres, bien entendu est le meilleur thermomètre d'évaluation.!

Tous les % de nos dires que nous ne mettons pas en oeuvre, qui ne reste qu'au stade de la parole, sans aucune action, cela s'appelle

de la vantardise, mais c'est du vent !! de la poudre aux yeux !!

Mais quand les % de nos dires qui non seulement nous ne les mettons pas en oeuvre par facilité, ou par indifférence ou parce que nous les avons dit pour jeter de la poudre aux autres, mais que nos agissements sont tout le contraire, cela est de l'hypocrisie et cela est plus déplorable et méprisable. Et le regard des autres est que sur les % de vos dires, ils n'ont plus confiance, et ils savent à quoi s'en tenir.

Certains continueront à fermer leurs yeux sur les % manquants et contraires par intérêt, par peur, par facilité, par indifférence tant que les conséquences ne les concernent pas; et d'autres par contre, vous les pointeront et ne seront pas dupes, et subissant les conséquences de ces % vous le crieront au prorata des injustices et des conséquences subies.

Mais on les appelle les dérangeants !! La Vérité et la Justice dérangent !

Il faut plus de courage pour oser dire la vérité et défendre la justice, que de se taire pour tout par facilité et commodité !!

 

 LE SCANDALE DE LA VERITE EST MOINS GRAVE QUE

                            CELUI DE LA DISSIMULATION ET DU MENSONGE !!!

 

IL NOUS FAUT ETRE OU DEVENIR  I  N  T  E  G  R  E !!

Que veut dire cela concrètement ???

 

 

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2010/09/16/97001-20100916FILWWW00644-onu-avec-la-crise-l-aide-se-rarefie.php

"Des progrès substantiels ont été réalisés dans l'allègement de la dette pour les pays les plus pauvres". Mais le sort de nombre d'entre eux est encore conditionné par le poids de la dette, a-t-il ajouté.

 

ONU: avec la crise, l'aide se raréfie

AFP
16/09/2010 | Mise à jour : 19:22
Réactions (4)

La crise économique est à l'origine d'un manque d'aides aux pays pauvres qui risque d'entraver la réalisation des Objectifs du millénaire pour le Développement (OMD), a constaté aujourd'hui le chef de l'ONU Ban Ki-moon.

"Le bouleversement (créé par la crise économique mondiale) a causé de nouvelles pénuries dans le domaine des aides, du commerce et de la dette ainsi qu'un accès convenable aux médicaments et à la technologie", a souligné le secrétaire général de l'ONU.

"Bien que le niveau des aides au développement soit à son plus haut, il manque 20 milliards de dollars d'engagements pris pour cette année", a-t-il souligné. "L'Afrique compte pour 80% de ce déficit, soit 16 milliards", a-t-il expliqué.

"Il est particulièrement affligeant que les zones où les besoins sont les plus grands sont aussi les zones qui représentent la part du lion de ces déficits" en aides publiques, a noté M. Ban.

"Des progrès substantiels ont été réalisés dans l'allègement de la dette pour les pays les plus pauvres". Mais le sort de nombre d'entre eux est encore conditionné par le poids de la dette, a-t-il ajouté.

"Pris dans son ensemble, le rapport (réalisé par le groupe de travail sur les OMD) devrait motiver les dirigeants du monde à agir dans l'urgence lors du prochain sommet", a-t-il dit.

http://www.lefigaro.fr/international/2010/09/20/01003-20100920ARTFIG00712-sarkozy-mobilise-l-onu-contre-la-pauvrete.php

Suite !!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site