Mont Sinaï Yahweh

http://peinture.video-du-net.fr/monastere-sainte-catherine-du-mont-sinai.php

Le monastère Sainte Catherine du mont Sinaï

Le Monastère Sainte Catherine

Le Monastère Sainte Catherine du mont Sinaï
Le Monastère Sainte Catherine du mont Sinaï

Le monastère Sainte-Catherine du Mont Sinaï, haut lieu de la spiritualité, est également connu sous le nom du Monastère de la Transfiguration. Il est situé dans le triangle entre le désert d'Al Tih au nord, le golfe de Suez à l'ouest et le golfe d'Aqaba à l'est, dans le massif du Sinaï. Il se dresse à 1 570 mètres d'altitude au pied du mont Moïse ou le prophère recueillit les Tables de la Loi.

Contrairement à d'autres monastères, cette enclave chrétienne en terre d'Islam a su protéger son patrimoine tout au long des siècles, en demandant aux divers conquérants leur protectorat.

En 337, l'Impératrice byzantine Hélène (la mère de l'empereur Constantin Ier de Constantinople) fit construire une chapelle sur le site où elle pensait être le Buisson-Ardent de Moïse. Elle la dédia à la Vierge Marie.

Le site du monastère Sainte Catherine a été incrit en 2002 au Patrinoime Mondial de l'Unesco.

Edifices du monastère Sainte Catherine

Dès le IVe siècle des moines se sont installés dans la région et à la suite de plusieurs massacres parmi eux, une fortesse a été construite au pied du Mont Moïse sur ordre de l'empereur Justinien Ier vers 527 pour la sécuriser les religieux et des pèlerins. Elle sera achevée en 560, année de la mort de Justinien. Les angles de la muraille massive de 2,50 mètres d'épaisseur et de 11 mètres de haut en blocs de granite équarri, sont orientés vers les quatres points cardinaux. Les parties supérieures de l'enceinte ont été restaurées par Napoléon Ier à l'aide de blocs plus petits et non taillés.

 La porte principale d'origine à l'ouest est condamnée. L'accès actuel se fait par une petite porte à sa gauche.
 La principale structure dans l'enceinte est l'Eglise de la Transfiguration ( le katholikon), qui fut construite en 560 par l'architercte byzantin Stephanos qui éleva également les murs défensifs du monastère à partir de 527.
L'église est en granite en forme de basilique, avec une large nef centrale et deux bas-côtés délimités par de massives colonnes aux chapitaux décorés de symboles chrétiens, d'une abside et d'un narthex (entrée, pièce intermédiaire avant l'accès à la nef). Chacuns des bas-côtés comporte trois chapelles et l'abside possède deux chapelles disposées de part et d'autre de l'espace central. Près de l'autel se trouve le sarcophage contenant les reliques de Sainte Catherine.
Le plafond, sous le toit d'origine, date du XVIIe siècle tout comme le sol de marbre et l'iconostase. Les portes en cèdre sculptées sont d l'époque de l'édifice, et celle du narthex datent des croisés au XIe siècle.

portes en cèdre sculptées sont d l'époque de l'édifice, et celle du narthex datent des croisés au XIe siècle.

La basilique de la Transfiguration
Fresque sur la porte d'entrée de la basilique
de la Transfiguration
Intérieur de l'église du monastère Sainte Catherine du mont SinaiIntérieur de l'église du monastère Sainte Catherine du mont Sinai
Intérieur de l'église du monastère Sainte Catherine

 

Mosaïque de la Transfiguration du monastère Sainte Catherine du mont Sina C’est à la fin du VIème siècle que fut réalisée la mosaïque de la Transfiguration. Au-dessus du choeur de l'église, la Transfiguration du Christ est la plus ancienne mosaïque de l'Eglise d'Orient (VIe siècle). Représentant Jésus entouré d'Elie et de Moïse et, à ses pieds, les trois disciples Pierre, Jean et Jacques.

Mosaïque de l'église de la Transfiguration

 Derrière l'abside se trouve la partie la plus sainte du monastère, le Buisson-Ardent, qui comprend une chapelle du IVe siècle construite par l'impératrice Hélène et consacrée à la Vierge Marie Bénie. L'autel est situé au dessus des racines du buisson qui fut transplanté à l'extérieur et ceint d'un mur de pierre  pour permettre la construction de l'autel.

Chapelle du Buisson-Ardent du Sinai Autel de la Chapelle du Buisson-Ardent Sinai
Chapelle du Buisson-Ardent avec l'autel

 Le clocher ou beffroi, de style néo-classique datant de 1871, fut construit par le moine Grégoire. Il habrite neuf cloches, dont une ancienne en bois, qui furent offertes par le tsar Alexandre II de Russie.

 

Le buisson-ardent du monastère Sainte Catherine du mont Sinaï
Le Buisson-Ardent
Le Clocher et l'église de la Transfiguration du monastère Sainte Catherine du Sinai
Le Clocher et l'église de la Transfiguration
Symbole des Croisés au monastère Sainte Catherine du mont Sina
 
Symbole des Croisés sur les murs de l'enceinte du monastère
 

 

 

 L'ancien réfectoire (appelé Eglise des Croisés), de forme rectangulaire au plafond gothique vouté, possède des arcades décorées aux armes des chevaliers croisés. Les fresques murales sont de l'époque des croisés et du XVIe siècle. Le réfectoire contient une longue table sculptée venue de Corfou au XVIIIe siècle.

  La bibliothèque est la plus ancienne du monde chrétien et la seconde, après celle du Vatican, pour le nombre et la valeur de sa collection. Elle habrite plus de 3000 manuscrits et plus de 5000 ouvrages religieux anciens.

  La mosquée, située au sud-ouest de la basilique, fut édifiée entre 1101 et 1106 durant le règne du calife fatimide Al-Hâzim sur l'emplacement d'une petite chapelle des croisés.

  Le puits de Moïse qui est alimenté par une source souterraine a un débit constant.

Le jardin du cloître du monastère Sainte Catherine du mont Sina
Le jardin du cloître et
l'ossuaire du monastère Sainte Catherine
Ossuaire Sainte Catherine Sinai

  En dehors de l'enceinte, les moines, au cours des âges, ont aménagé un jardin avec de la terre qu'ils ont apporté et ont construit une citerne pour l'irrigation. On peut trouver de nombreuses variétés d'arbres fruitiers (abricotiers, cerisiers, oliviers et pruniers) ainsi qu'un jadin potager.

Jouxtant le jardin, on peut voir le cimetière et l'ossuaire. Cette construction fut nécessaire pour pallier au problème du creusement des tombes dans la roche. Les squelettes des archevêques sont placés dans des niches.

Sainte Catherine d'Alexandrie

Mariage mystique de Sainte Catherine avec Jésus Christ

Sainte Catherine d'Alexandrie Née vers 290 à Alexandrie en Egypte, Catherine est la fille d'un noble et puissant seigneur Constus. Jeune aristocrate de 18 ans, lettrée et d'une rare beauté, elle entra en conflit avec l'empereur romain Maxence (Marcus Aurelius Valerius Maximianus Herculius) qui s'était déplacé à Alexandrie pour célébrer une fête païenne. Elle dénonçait la vanité des idôles.
Ne pouvant argumenter lui même face à son éloquence, il imposa à Catherine un débat avec 50 philosophes qu'il fit rassembler et qui tentèrent de la faire changer d'avis. Mais c'est elle qui arriva à les convertir. Maxence les fit tous exécuter sur un bûcher et, bien que furieux contre la jeune femme, il demanda à Catherine de l'épouser.

Maxence essuya un refus plein de mépris. Une nuit, elle avait vu le Christ en songe qui lui avait remis un anneau d'or. Depuis cette visite, elle décida de lui consacrer sa vie.

L'empereur Maximien emprisonne Catherine

L'empereur Maxence
L'empereur Maxence
L'empereur la fit emprisonner et puis supplicier à l'aide de quatre roues armées de pointes et de lances acérées qui tournaient deux par deux en sens inverse en labourant son corps.

Par miracle, les roues se brisèrent sur son corps et les roues se dispersèrent en morceaux avec tant de force que quatre mille personnes furent tués. Elle fut délivée.
Maxence la fit décapiter en 305 ou 307, ainsi que sa propre épouse Faustina et le chef de la garde que Catherine avait convertis.

Les traditions grecques et latines rapportent que, lorsque Catherine fut décapitée, il coula du lait de son corps. Avant de mourir, elle demanda à Dieu que son corps soir présesvé après sa mort.  Son corps a été transporté par des anges, après son martyre, sur une montagne proche du mot Sinaï (aujourd'hui appelée Mont Sainte Catherine) pour y être enseveli. De l'huile recueillie sur ses ossements sera à l'origine de guérisons miraculeuses durant plusieurs siècles.

 Suite !

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×