Les Messages ! 1945 - 1950 ! FONDATION ETAT JUIF D'ISRAËL 1948

 

http://www.de-vrouwe.nl/french/index.html

LES VINGT-CINQ PREMIERS MESSAGES (1945 – 1950)

Les vingt-cinq premiers messages, qui couvrent la période 1945-1950, ne sont pas toujours faciles à suivre. Au début, le sens de nombreuses images et paroles est resté obscur.

En une époque où personne n’était en mesure de prévoir les fortes tempêtes qui allaient s’abattre sur l’Église et sur le monde, la Dame met en garde contre les malheurs et les menaces qui guettent l’humanité. Ceci est d’autant plus surprenant qu’on reconnaît aujourd’hui, bien des années après, le bien-fondé de nombreuses images et l’accomplissement de plusieurs prophéties comme la fondation de l’État juif d’Israël (2e message), la guerre froide (23e message), la guerre et les boycotts économiques, la crise monétaire (14e message), l’alunissage (7e message), la guerre des Balkans (17e message), la chute du communisme (5e message), la conduite de la guerre chimique (17e message). La Dame dit à juste titre :

« Cela se vérifiera avec les années » (19e message) et « Les signes sont contenus dans mes paroles » (49e message)

Peu à peu le voile se lève, laissant apparaître le sens des apparitions et des messages plus clairement encore dans les nombreux avertissements que la Dame adresse à l’Église. Dans un temps où rien n’annonçait encore une crise de l’Église, la Dame ne cesse d’attirer l’attention sur le manque d’amour, de foi et de justice, invitant les catholiques à procéder à des changements fondamentaux (4e, 5e et 7e messages). Elle montre une Église au-dessus de laquelle s’accumulent de lourds nuages.

C’est précisément en cette époque de reconstruction et d’optimisme, qui a suivi le désastre de la Seconde Guerre mondiale, que la Dame nous montre un monde qui se laisse entraîner dans l’abîme et menace de s’autodétruire. Guerres et calamités sont les conséquences de la corruption qu’on constate au sein d’une humanité emportée par les vagues successives de la confusion des esprits, d’une humanité qui ne reconnaît plus son Créateur.
La Dame ne cesse de nous ramener à la croix, à la voie de Jésus-Christ, à la voie de l’amour, de la vérité et de la justice. Il n’y aura pas de paix sur la Terre tant que la croix ne sera pas effectivement placée au milieu du monde et que tous n’auront pas levé les yeux vers elle en voyant en elle le centre de la création. La Dame promet d’aider le monde et annonce un nouvel esprit, une blanche colombe qui nous irradiera de ses rayons.
« Je pose le pied sur le monde. Je les aiderai et les conduirai au but, mais il faut qu’ils m’écoutent. » (5e message) .

 

LES MESSAGES DE 1950 A 1954

C’est dans le message qui suit la proclamation du dogme de l’Assomption de la Sainte Vierge (1er novembre 1950) que, pour la première fois, le titre de la Dame de tous les Peuples est employé. L’année suivante, en 1951, la Dame donne sa prière et les instructions relatives à son image. Dès lors, elle parle aussi du dernier dogme marial de Marie Corédemptrice, Médiatrice et Avocate.

Le premier et le principal commandement
Dans de nombreux messages, la Dame s’adresse à l’Église et aux chrétiens. Elle ne cesse d’exhorter ceux-ci à observer le grand commandement de l’amour. L’amour seul peut secourir notre monde en désarroi. Elle dit :
« Pour les hommes, le premier et principal commandement, c’est l’Amour. Qui possède l’amour, honorera son Seigneur et Maître dans sa création, c’est-à-dire qu’il verra la grandeur de sa création, le sacrifice y compris. Qui possède l’amour, fera pour les autres tout ce qu’il désire qu’on fasse pour lui. L’Amour est le premier et principal commandement que le Christ a donné. » (35e message)
La Dame invite les chrétiens à plus d’ouverture et de largesse d’esprit et réitère constamment l’appel à l’unité.

 

LES MESSAGES DE 1954 A 1959

Les derniers messages ont tous été donnés un 31 mai. La Dame s’y manifeste dans toute sa gloire. Elle s’adresse en termes pénétrants aux peuples de la terre et montre à l’humanité le chemin à suivre. La série des messages se clôture par une vision grandiose de la Dame couronnée dans le ciel et du Seigneur dans sa gloire divine.

L’Église, la Communauté
La Dame qualifie souvent l’Église de « Communauté » au sein de laquelle elle souhaite regrouper tous les peuples, tous les hommes, « qui et quoi que vous soyez ». Amsterdam tient en cela une place particulière. C’est là que la Dame veut qu’on construise une église et qu’elle désire voir les peuples se réunir tous les ans, en sa grande solennité du 31 mai, autour de son trône. Elle indique l’endroit où son église doit être bâtie et donne des instructions détaillées sur l’aspect qu’elle doit avoir (52e message).

L’Eucharistie

Le chemin que doit suivre l’humanité, aboutit au grand mystère de l’Eucharistie, du « Miracle quotidien ». Dans les derniers messages, la Dame insiste de plus en plus sur l’Eucharistie et sur la présence réelle du Seigneur sous les espèces du pain et du vin (53e message). Dans la vision céleste du 31 mai 1959, une forme, le Seigneur lui-même, dans toute sa grandeur et dans toute sa majesté, sort d’une Hostie de feu blanc. La voyante entend retentir ces paroles :

« Celui qui Me mange et Me boit, prend en soi la vie éternelle et reçoit le vrai Esprit ! » (56e message)

Suite !! 

http://efforts.e-monsite.com/pages/preuves-d-authenticite-la-mort-du-pape.html

 

 

 

 

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×