Apparitions: Unité !?1985: JE SUIS LE CRéATEUR! JE L'AI CRééE POUR QU'ELLE ME CRéE ! FILLE DU PèRE ET MèRE DE DIEU, EPOUSE DE L'ESPRIT EST NéE !

http://prophetesetmystiques.blogspot.com/2010/01/miracle-soufanieh-syrie.html

 

 

Message de Jésus-Christ Le samedi 7 septembre 1985
«Je suis le Créateur. Je L'ai créée pour qu'Elle me crée. Réjouissez-vous de la joie du ciel, car la Fille du Père et la Mère de Dieu, et l'Épouse de l'Esprit est née. Exultez de l'exultation de la terre, car votre salut est réalisé».
 
 
Message de la Sainte Vierge Le lundi 26 novembre 1990 Veille du 8e anniversaire du phénomène
«Ne crains pas, Ma fille, si Je te dis que c'est la dernière fois que tu Me vois, jusqu'à ce que la Fête (de Pâques) soit unifiée.
 
Donc, dis à Mes enfants : "Veulent-ils voir et se rappeler les blessures de Mon Fils en toi, oui ou non?».
 
S'il leur est facile de te voir souffrir deux fois, Moi Je suis une Maman, et il ne M'est pas facile de voir Mon Fils souffrir de nombreuses fois. Sois en paix, sois en paix, Ma fille. Viens pour qu'Il te donne la paix, afin que tu puisses la répandre parmi les hommes. Quand à l'huile, elle continuera à se manifester sur tes mains pour la glorification de Mon Fils Jésus, quand Il le veut et où que tu ailles, car Nous sommes avec toi et avec quiconque souhaite que la Fête (de Pâques) soit unifiée».
 
 
Message de Jésus-Christ Le jeudi 31 mai 1984, fête de l'Ascension
«Ma fille, Je suis le Commencement et la Fin. Je suis la Vérité, la Liberté et la Paix. Je vous donne Ma paix. Que ta paix ne repose pas sur la langue des gens, que ce soit en bien ou en mal, et pense du mal de toi-même. Car celui qui ne cherche pas l'approbation des gens, et qui ne craint pas leur désapprobation, jouit de la paix véritable. Et cela se réalise en Moi. Vis ta vie, sereine et indépendante. Que les fatigues entreprises pour Moi ne te brisent pas. Réjouis-toi plutôt. Je suis capable de te récompenser, car tes fatigues ne se prolongeront pas, et tes douleurs ne dureront pas. Prie avec adoration, car la Vie éternelle mérite ces souffrances.
Prie pour que la volonté de Dieu s'accomplisse en toi, et dis : «Bien-aimé Jésus, accorde-moi de me reposer en Toi, par-dessus toute chose, par-dessus toute créature, par-dessus tous Tes Anges, par-dessus tout éloge, par-dessus toute joie et exultation, par-dessus toute gloire et dignité, par-dessus toute l'Armée Céleste, car Toi seul es le Très-Haut, Toi seul es Puissant et Bon par-dessus tout, viens à moi et console-moi et délie-moi de mes chaînes, et accorde-moi la Liberté, car sans Toi ma joie et incomplète, sans Toi ma table est vide».
Alors je viendrai pour dire : «Me voici venu, car tu M'as invité».
 

Message de Jésus-Christ Le mardi 26 novembre 1985 Veille du 3e anniversaire du phénomène

«Ma fille, Veux-tu être crucifiée ou glorifiée ?»

Myrna répond :

«Glorifiée».

Jésus a souri et a dit :

«Préfères-tu être glorifiée par la créature ou par le Créateur ?»

Myrna Lui répond :

«Par le Créateur».

Alors Jésus lui dit

«Cela se fait par la Crucifixion, car toutes les fois que tu regardes les créatures, le regard du Créateur s'éloigne de toi. Je veux, Ma fille, que tu t'appliques à la prière et que tu te méprises. Car celui qui se méprise augmente en force et en élévation de la part de Dieu. Moi J'ai été crucifié par amour pour vous.

Et Je veux que vous portiez et supportiez votre croix pour Moi, volontairement, avec amour et patience, et que vous attendiez Ma venue.

Car celui qui participe avec Moi à la souffrance, Je le ferai participer à la gloire.

Et il n'est de salut que par la Croix.

Ne crains pas, Ma fille, Je te donnerai de Mes blessures de quoi payer les dettes des pécheurs. C'est la source à laquelle se désaltère toute âme. Et si Mon absence se prolonge et que la lumière s'éclipse pour toi, ne crains pas, ce sera pour Ma glorification. Va à la terre où la corruption s'est généralisée, et sois dans la paix de Dieu».

 

DEUXIEME PERIODE DES EXTASES, DU 26 NOVEMBRE 1986 AU 14 AOUT 1987
 
 
Message de Jésus-Christ Le mercredi 26 novembre 1986 Veille du 4e anniversaire du phénomène
«Ma fille, Qu'il est beau ce lieu, J'y construirai Mon Royaume et Ma paix. Je vous donnerai Mon coeur, pour posséder votre (pluriel) coeur. Vos péchés vous sont pardonnés, parce que vous Me regardez. Et en celui qui Me regarde, Je peindrai Mon image. Car malheur à celui qui représente Mon image alors qu'il a vendu Mon sang. Priez pour les pécheurs. Car pour chaque parole de prière, Je verserai une goutte de Mon sang sur l'un des pécheurs. Ma fille, que les choses de la terre ne te troublent pas. Car par Mes blessures tu gagnes l'éternité. Je veux renouveler Ma Passion. Et Je veux que tu accomplisses ta mission, car tu ne pourras entrer au ciel que si tu as accompli ta mission sur la terre. Va en paix. Et dis à Mes enfants qu'ils viennent à Moi à toute heure, et non seulement quand Je renouvelle la fête de Ma Mère. Car Je suis avec eux en tout temps».
Message de Jésus-Christ Le mercredi 7 septembre 1988
«Ma fille, Je t'ai dit de surmonter toutes les difficultés, et saches que tu n'en as éprouvées que peu. Dis à Mes enfants que c'est d'eux que Je demande l'unité et que Je ne la veux pas de ceux qui leur jouent la comédie en simulant de travailler pour l'unité. Va et annonce. Et où que tu sois, Je suis avec toi».
Message de Jésus-Christ (Màad, Liban) Le lundi 10 octobre 1988
«Ma fille Marie, Pourquoi crains-tu alors que Je suis avec toi ? Tu dois dire et d'une voix haute la parole de vérité sur Celui qui t'a créée, pour que Ma force se manifeste en toi. Et Moi Je te donnerai de Mes blessures pour oublier les souffrances que les gens te causent. Ne choisis pas ta route, parce que c'est Moi qui te l'ai tracée».

 

 

 

 

 


Message de Jésus-Christ Le 26 novembre 2001
«Qu'elle est belle la famille dont la devise est l’unité, l’amour et la foi. Son chemin est le Mien et Ma Mère, son soutien. Mes enfants, Je M’offre Moi-Même à vous. L’acte d’adoration, la méditation, l’action de grâce et l’accompagnement spirituel me réjouissent, mais ils ne trouvent leur perfection que par votre unité autour de l’autel. Je vous offre Mon Corps et Mon Sang en gage de Ma Fidélité et de Mon Amour. Acceptez de Moi ce sacrement avec confiance et foi. Ce sacrement vous console, vous donne force et sagesse et vous donne un surcroît de grâces. Des jours difficiles vous attendent, des troubles à l’intérieur de l’Église. Celui qui ne jouit pas de la paix véritable, la division constitue pour lui un danger. Ne vous laissez pas aller à l’échec. Ne faites pas cas du jugement que les autres portent sur vous. Ne vous défendez pas et ne demandez que ce que J’ai préparé pour vous. C’est Moi qui prends soin de vos affaires, car vous êtes l’œuvre de Mes Mains. Prouvez-Moi votre amour, car par l’amour Je marche à vos côtés et par les sacrements Je M’unis à vous. Et n’oubliez pas que c’est Moi qui suis la cause de votre existence sur la terre, et la raison de votre bonheur au ciel».

 

Message de Jésus-Christ Le 8 avril 2004 (Jeudi-saint)
«Voici la Source à laquelle se désaltère toute âme. La Blessure de Mon Cœur est la source de l'Amour. Quant aux Plaies, elles sont à cause d'un crime que Je n'ai pas commis».

 

 

 
Message de Jésus-Christ
Le Samedi saint 14 avril 2001, à 14 h 50
«Mes enfants, Je vous ai donné un signe pour Ma glorification. Poursuivez votre chemin et Je suis avec vous, sinon Je ferme les portes du ciel devant vous.
Mais ici se trouve une Mère qui souffre, qui prie et qui Me dit : Seigneur, Tu es tout l'Amour».
Et Je dis : «Ne désespère pas, ô Porte du ciel, parce que Je les aime et Je veux qu'ils Me rendent cet amour par le don».
Mes enfants, appliquez-vous à vous connaître tels que vous êtes et à mesurer le degré de votre fidélité dans l'accomplissement de l'unité des coeurs entre vous. Parez-vous de patience et de sagesse et n'ayez pas peur si vous échouez. Persévérez dans l'espérance. Ayez confiance en Moi, car Je n'abandonnerai pas ceux qui accomplissent Ma volonté. Quant à toi Ma fille, sois circonspecte et arme-toi de Ma grâce. Sois patiente, sage et humble. Offre ces souffrances avec joie, car Je t'ai déjà dit : «Tes fatigues ne se prolongeront pas».
Dirige ton regard vers Moi, tu trouveras la paix et le repos. Car c'est Moi qui te fortifie. C'est Moi qui te jette dans la mêlée et c'est Moi qui t'en arrache pour te conduire à la joie du ciel. Applique-toi à la prière et que ton jeûne soit accompagné de méditation et de recueillement; tu entendras alors Ma voix en ton for intérieur. Aie confiance en Moi, car Je n'abandonnerai ni toi, ni ta famille, ni aucun de ceux qui ont collaboré avec toi en Mon honneur et pour Moi uniquement».
 
Message de Jésus-Christ Le 10 avril 2004 (Samedi-saint)
«Mon dernier commandement pour vous : «Retournez chacun chez soi, mais portez l'Orient dans vos coeurs. D'ici a jailli à nouveau une lumière, dont vous êtes le rayonnement pour un monde séduit par le matérialisme, la sensualité et la célébrité au point qu'il en a presque perdu les valeurs. Quant à vous, préservez votre authenticité orientale. Ne permettez pas que l'on vous aliène votre volonté, votre liberté et votre foi dans cet Orient».
 
 
 
Message de Jésus-Christ Le lundi 7 septembre 1987
«Marie , n'est-ce pas toi que J'ai choisie, la jeune fille calme, au coeur plein d'amour et de sympathie? J'ai constaté que tu es incapable de supporter quoi que ce soit pour Moi. Je te donnerai une chance pour choisir. Et sois sûre que si tu Me perds, tu perdras les prières de tous ceux qui t'entourent, et saches que le portement de la Croix est inévitable».
 
Message de Jésus-Christ Le mercredi 26 novembre 1986 Veille du 4e anniversaire du phénomène
«Ma fille, Qu'il est beau ce lieu, J'y construirai Mon Royaume et Ma paix. Je vous donnerai Mon coeur, pour posséder votre (pluriel) coeur. Vos péchés vous sont pardonnés, parce que vous Me regardez. Et en celui qui Me regarde, Je peindrai Mon image. Car malheur à celui qui représente Mon image alors qu'il a vendu Mon sang. Priez pour les pécheurs. Car pour chaque parole de prière, Je verserai une goutte de Mon sang sur l'un des pécheurs. Ma fille, que les choses de la terre ne te troublent pas. Car par Mes blessures tu gagnes l'éternité. Je veux renouveler Ma Passion. Et Je veux que tu accomplisses ta mission, car tu ne pourras entrer au ciel que si tu as accompli ta mission sur la terre. Va en paix. Et dis à Mes enfants qu'ils viennent à Moi à toute heure, et non seulement quand Je renouvelle la fête de Ma Mère. Car Je suis avec eux en tout temps».
 
 
Suite !! 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×